ESCG, le spécialiste
de la préparation du cursus d'expertise comptable
BTS CGO – DCG – DSCG en alternance à Paris

 
école supérieure de comptabilité et de gestion
Certifiée Qualité  
Par AFNOR  

Expert Comptable / Commissaire Aux Comptes

Parmi les nombreux métiers vers lesquels mènent des études en comptabilité, deux sont particulièrement prisés des étudiants : expert-comptable et commissaire aux comptes. Mais attention, seuls les meilleurs pourront un jour avoir la chance d’accéder à ces professions.

Cursus

DSCG (Bac+5) / DEC (Bac+8) : Diplôme d’Expertise Comptable / CAF CAC (Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Commissariat Aux Comptes)

Rémunération

80K€ brut par an OU plus

 

L’expert comptable, le bras droit du chef d’entreprise

Exerçant le plus souvent en tant que professionnel libéral, l’expert comptable peut parfois être en début de carrière salarié d’une entreprise.

Néanmoins, quel que soit son statut professionnel, ses missions et ses prérogatives sont les mêmes. Le seul réel changement observable tient au fait que sa polyvalence sera souvent bien plus importante s’il est salarié (ou s’il exerce au sein d’un petit cabinet d’expertise comptable) puisque son employeur lui demandera régulièrement de jouer également un rôle de conseiller juridique au sein de la société.

Au quotidien, un expert comptable a trois grandes missions :

  • donner son opinion sur la régularité et la sincérité des comptes en réalisant un audit financier interne
  • effectuer la comptabilité de son entreprise en vertu des réglementations existantes
  • conseiller le chef d’entreprise et l’accompagner pour prendre les meilleures décisions stratégiques pour la société.

Il faut donc de nombreuses qualités pour pouvoir exercer la profession d’expert-comptable. Entre autres, il est recommandé d’avoir un véritable sens du contact humain, d’avoir une vraie rigueur avec les chiffres, mais aussi d’être un véritable leader. En effet, on l’oublie parfois, mais l’expert-comptable est un chef d’équipe qui doit être capable de motiver ses collaborateurs afin d’avancer tous ensemble vers un objectif commun.

Aujourd’hui, en France, on compte environ 25 000 experts-comptables. Tous, ou presque puisque des passerelles existent, ont suivi le cursus universitaire classique pour exercer à savoir l’obtention successive de trois diplômes : le Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG équivalent bac+3), le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG équivalent bac+5) et le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC équivalent bac+8). Ce dernier diplôme est obligatoire pour s’inscrire sur la liste de l’Ordre des Experts-Comptables après avoir prêté serment et s’être engagé à respecter la déontologie de la profession.

En moyenne, un expert comptable gagne un peu plus de 3 000€ nets par mois dès l’embauche et son salaire peut rapidement atteindre entre 5 000€ et 6 000€ nets par mois. À noter que très souvent, l’expert-comptable exerce également en tant que commissaire aux comptes auprès de sociétés avec lesquelles il ne collabore pas dans le cadre de son activité d’expertise comptable.

Le commissaire aux comptes, garant de la sincérité des comptes

Exerçant dans la large majorité des cas son activité dans le cadre d’un cabinet d’audit, le commissaire aux comptes est un acteur majeur du monde de l’entreprise.

En effet, le commissaire aux comptes, souvent connu sous son abréviation CaC, est celui qui est chargé de vérifier que la comptabilité d’une entreprise est bien conforme à sa situation financière, mais aussi qu’elle respecte complètement la législation en vigueur en France.

Le commissaire aux comptes est donc un véritable expert de la comptabilité capable de déceler toute anomalie dans un document comptable, aussi long et compliqué soit-il. Mais si sa mission est d’analyser les comptes, c’est bel et bien pour les certifier ou non.

Aussi, parce qu’il a une vraie mission de contrôle, le commissaire aux comptes jouit souvent d’une mauvaise image dans les entreprises et il doit donc être capable de composer avec ce ressentiment pour conduire à bien sa mission. À l’issue de son audit, il a une mission de communication puisqu’il doit informer les cadres de l’entreprise de ses constatations qui déboucheront sur une certification sans réserve, une certification avec réserves ou bien un refus de certification.

Si beaucoup d’experts comptables sont également commissaires aux comptes (pour des entreprises différentes obligatoirement), il est à noter que la seconde profession est accessible avec le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG, équivalent bac+5). En début de carrière, un CaC gagne 2500€ nets par mois, mais le salaire peut rapidement grimper jusqu’à 4000€ nets par mois.

OU

Télécharger l'application iPhone ESCG

appstore escg compta bts cgo dcg dscg